ça nous vient d’Angleterre… année 1960

LE GUIDE DE LA BONNE EPOUSE

 (Ceci est la fidèle traduction d’un AUTHENTIQUE extrait d’un manuel scolaire d’Economie Domestique anglo-saxon, publié en 1960.)

 FAITES EN SORTE QUE LE DINER SOIT PRET : préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil.

 SOYEZ PRETE ! Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin d’être égayée et c’est un de vos devoirs de faire en sorte qu’elle le soit.

 RANGEZ LE DESORDRE ! Faîtes un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.

 PENDANT LES MOIS LES PLUS FROIDS DE L’ANNEE, il vous faudra préparer et allumer un feu dans la cheminée, auprès duquel il puisse se détendre. Votre mari aura le sentiment d’avoir atteint un havre de repos et d’ordre et cela vous rendra également heureuse. En définitive, veiller à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

 REDUISEZ TOUS LES BRUITS AU MINIMUM ! Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

 ECOUTEZ-LE ! Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n’est pas le moment opportun. Laissez le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui appartienne.

 NE VOUS PLAIGNEZ JAMAIS S’IL RENTRE TARD A LA MAISON ou s’il sort pour dîner ou pour aller dans d’autres lieux de divertissement sans vous. Au contraire, essayez de faire en sorte que votre foyer soit un havre de paix, d’ordre et de tranquillité où votre mari puisse détendre son corps et son esprit.

 NE L’ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS PLAINTES ET VOS PROBLEMES ! Ne vous plaignez pas s’il est en retard à la maison pour le dîner ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur comparé à ce qu’il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d’aller s’étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez l’oreiller et proposez-lui d’enlever ses chaussures. Parlez d’une voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu’il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité. Souvenez-vous qu’il est le maître du foyer et qu’en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté. (GRRR

 LORSQUE IL A FINI DE DINER, DEBARRASSEZ LA TABLE ET FAITES RAPIDEMENT LA VAISSELLE ! Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il n’a nul besoin de travail supplémentaire. Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d’intérêt et montrez-vous intéressée sans toutefois donner l’impression d’empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passe-temps vous-même, faites en sorte de ne pas l’ennuyer en lui parlant, car les centres d’intérêts des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

 A LA FIN DE LA SOIREE, rangez la maison afin qu’elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l’avance. Le petit déjeuner de votre mari est essentiel s’il doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes tous les deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible. 

BIEN QUE L’HYGIENE FEMININE soit d’une grande importance, votre mari fatigué ne saurait faire la queue devant la salle de bains, comme il aurait à la faire pour prendre son train. Cependant, assurez-vous d’être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez d’avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous devez vous appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil, car cela pourrait le choquer de s’endormir sur un tel spectacle.

 EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI, il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

 SI VOTRE MARI SUGGERE L’ACCOUPLEMENT, acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

 SI VOTRE MARI SUGGERE UNE QUELCONQUE DES PRATIQUES MOINS COURANTES, montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux.

 VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE REVEIL afin d’être debout peu de temps avant lui le matin; Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu’il se réveillera.

 A vos "com" les suffragettes !

 Daniela

Publicités

8 réflexions sur “ça nous vient d’Angleterre… année 1960

  1. Punaise je comprends pas comment je suis encore mariée avec le même mec depuis 20 ans ????? Cache moi ce texte avant qu\’il ne le lise !!! l\’ignorance est bénie dans ce cas là !!!
    BIzz
    Diane

  2. Bonsoir Daniéla
    Bein tu vois, je ne suis pas habitué à ces pratiques de vie, bein ouai , c\’est tout
    le contraire !
    J\’ai toujours préparé le p\’tit déjeuner , tartine grillé et tout servit à ma compagne
    Je fais des fois le ménage avec l\’aspirateur, la machine à laver, sèche linge,
    Je fais le manger aussi, je n\’ai jamais laisser traîner mes affaires !!
    La compagne ou épuse n\’est pas la boniche de l\’homme et être pliée à ces caprices
    dans un couple , il faut savoir tout partager et même pour les plaisirs  !!!!
    Il faut s\’aider mutuellement sans regarder qui c\’est qui en fait le plus !!
    Je ne suis pas du tout d\’accord avec ton guide made in Englich
    A ce que je vois ils traitent aussi bien les femmes qu\’ils traitent la nourriture pouahh aie aie …..toujours aussi connaisseurs ceux là !!
    Je te souhaite une trés douce nuit, ainsi qu\’un merveilleux dimanche
    A bientôt ….Bisous…
    ……Mimi…

  3. ben voyons!
    que c\’était bien en ce temps là…lol…
    pas de bruit… les mouches volaient tranquillement… les fouchettes ont les enttendaient… et l\’amour!…! ben bi l\’amour…! c\’est quoi l\’amour…?
    daniela… mon coeur…j\’arrive!lol
    tendre journée je t\’embrasse mdr jeanfi

  4. Ce texte a une origine, retrouvée dans les manuscrits de la mer morte (ou de la mère morte). Il s\’agit des 14 commandements que Dieu avait passé à Adam pour améliorer son ordinaire. Eve, fine mouche, avait mis le manuscrit à la machine à laver. Mais Dieu ne faisait que du grand teint, et elle fut obligée de la cacher sous un tas de kleenex usagés. Pendant des siècles et des siècles (Ainsi soit-il) il demeura inconnu, jusqu\’en cette année 1760 ou un pépiniériste jordanien le mit accidentellement au jour, lors d\’un labour. Après l\’avoir déchiffré (et des lettres) il en tomba sur le cul, lui qui se faisait régulièrement pourrir par sa légitime. Il essaya bien de faire appliquer ces préceptes, mais assailli par une volée de figues, il abandonna cette idée. C\’est Philéas Fogg, pendant son tour du monde en 10 semaines (80 jours ouvrables car les ponts furent décomptés par le CE), mis la main sur le document. De retour à Londres il en fit don à l\’accueillant établissement d\’enseignement pour jeunes filles en fleur qui le produit aujourd\’hui. On remarque le bon sens de ce texte, (mais c\’est bien sûr!), qui est à l\’évidence d\’essence divine.Amicalement

  5. coucou daniela, bien contente de pouvoir revenir sur ton espace !!!! les fonds spéciaux sont beaux mais difficiles d\’accès !!!! oui l\’esclavage est terminé , ouffffff !!!
    mais faut dire aussi que l\’article date de l960, et depuis tout a beaucoup changé, enfin pour certains seulement !!! un cousin agé s\’était remarié dernièrement , mais son épouse est déja repartie depuis, il était très étonnée qu\’elle s\’installe chez lui avec ses affaires , elle ne devait venir qu\’avec une tite valise !!!! et depuis le net, les choses évoluent encore plus vite je trouve !!!! mon fils me disait, si je ne fais pas comme elle veut, elle part avec un autre … enfin là il exagère tout de même !!! bon dimanche à toi, daniela, va faire une belle journée automnale encore et des bises pour toi !!!

  6. Oh… Je vois que les plus longs coms sont masculins…. mdr…. Faut il en tirer des conclusions?
    En tout cas ma lecture se fit avec le sourire indulgent de le femme qui sait  ce qu\’elle veut…. La renarde sait montrer les dents en cas de besoin; le reste du temps elle est sereine :))
    Bonne journée à toi
    Amicalement
    Ysatis

  7. et ben on dirait que j\’ai ete elevee en angleterre….. plus je lis ca et plus je me vois le servir le poupouner et lui obeir, quelle sotte j\’ai ete, et par dessus tout ca, je l\’adorais…… pour en arriver à me retrouver toute seule et dans la grosse galère à cinquante ans sans boulo, avec la santé en vrac etc……. si je devais reprocher quelque chose aux annes soixante c bien cela , car meme au lycee ( a nimes) nous avions cours de cuisine couture puericulture et repassage, en plus des cours pour apprendre le secretariat ce que je suis devenue \’secretaire\’ mais pour peu de temps ensuite il a fallu m\’occuper du foyer…… si c\’etait a refaire je reviserais la leçon , et je serais moins aux pieds de monsieur……. s\’il fallait une morale à cette histoire….. la voilà…….; bisous à toi

  8. Bonjour, désolé pour mon étourderie, en principe j\’évite de mettre mes commentaires sur le billet de bienvenue mais avec l\’âge …lol!! Pluie et vent sur le Trégor ce jour.. c\’est la Bretage, un climat doux mais avec des bruines fréquentes lol !! bonne journée, amicalement.
    Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s