la grippe… cette traitresse,

Savez-vous que cet invisible ennemi a profité de mon désarroi passager pour s’immiscer de la façon la plus sournoise dans le méambre de mes cellules.
Mercredi j’ai passé le dernier jour à Paris chez mon neveu où sévissait la grippe, il était donc peu probable que j’y échappe, et une belle promenade dans le bois de Vincennes avec un temps aussi printanier était une invitation à lever le manteau et à ouvrir la porte à ce multimicro envahisseur.
J’avais quitté un amour mais ce choix était le mien, pour toutes les bonnes raisons qui m’y ont poussée. Nous n’avons pas pour autant perdu l’amitié mais poursuivons chacun notre chemin en évitant de nous faire trop de chagrin. Les ruptures ne sont pas toujours faciles mais c’est parfois un mal nécessaire.
Je suppose que mon état d’esprit fragilisé a éprouvé ma résistance physique, jeudi matin je me suis levée toute courbaturée, j’ai quand même tant bien que mal assuré ma journée mais ne me sentais pas le moins du monde conditionnée pour assister à mon cours de danse, je suis donc allée réapprovisionner mon réfrigérateur et bien m’en a pris.
Vendredi je me suis levée toute cotonneuse avec les jambes qui ne voulaient plus répondre à mes réflexes habituels ; dans un premier temps, j’ai mis cet état sur le compte de mes longues marches à travers la capitale puisque mon plaisir est d’arpenter son macadam de long en large, la tête légèrement en l’air, j’adore les façades des vieux immeubles, ainsi que mes promenades sur les berges de la Seine, presques désertes à cette période de l’année, un vrai plaisir !
Donc j’ai passé ma journée, telle une zombie, entre les corvées ménagères faites au compte-gouttes et ma chaise longue. Je n’ai même pas quitté les pyjamas, j’étais allongée sous une couette, essayant de regarder quelque documentaire animalier à la télé, mais le sommeil me terrassait et j’étais happée par une torpeur fiévreuse, j’étais une loque !
J’ai toujours quelque nourriture de prête (heureusement) que j’avais préparé la veille, je n’ai donc pas omis de me substanter, je ne voulais pas perdre plus de force. Le docteur, que j’avais consulté la semaine précédente m’avait donné les bons conseils pour le cas où…. ? je les ai donc suivis à la lettre : le lit, boire beaucoup et attendre que la microscopique invasion se lasse de moi.
Seulement voilà, il faut de la patience, car le samedi ma journée a été pire que la précédente et mon pauvre crâne n’osait à peine bouger je suis d’ailleurs arrivée au dimanche sans savoir exactement ce qui m’était arrivé ! De temps en temps des éclairs de lucidité qui m’ont fait sortir de ma torpeur et penser (à tort) que j’étais guérie, avant d’y replonger fatiguée par le peu de chose que j’avais fait.
Dimanche, je reprends un peu de vigueur, mais mon crâne me fait toujours horriblement mal, je n’aurais peut-être pas dû autant manger, vu que je manque totalement d’exercice à part mes doigts sur un clavier de temps en temps, car juste ce dimanche, j’ai eu la moitié de ma famille qui venait aux nouvelles, j’étais bien entendue ravie, mais aussi flappie !
J’ai compté quatre jours, j’ai donc pensé que j’étais proche du dénouement et ce matin, effectivement, je suis beaucoup mieux, je n’irai certes pas courir le marathon, mais le bleu du ciel et le froid un peu vif m’encourageront peut-être à son sortir mon nez dehors pour une courte promenade, mais je n’ai plus cet oeil de poisson mort, la vie reprend le dessus !
Et, je peux vous rassurer, je la trouve très belle !
Daniela
Publicités

12 réflexions sur “la grippe… cette traitresse,

  1. Un de mes amis médecin me disait toujours : \’Une grippe mal soignée dure une semaine ! Et mal soignée une bonne huitaine de jours!\’ . Alors sois patiente ! Mais…Quand une femme du sud, décide de se déplacer dans les régions froides, en général au nord d\’Avignon ou de Valence selon la hardiesse de la voyageuse, elle se doit de prendre les deux précautions élémentaires suivantes :-La première c\’est de rien croire des informations météorologiques données par les autorités compétentes. Au \’nord\’, il fait toujours plus glacial, plus humide, plus venteux, plus \’miasmique\’ qu\’au sud. Ainsi la voyageuse avertie doit prendre garde d\’accumuler quelques réserves de graisse en prévision des longues marches nocturnes sur les Champs Elysées, et à se vêtir à base de \’polaires\’ qui, si elles ne sont pas affriolantes, n\’en sont pas moins efficaces au plan thermique.-La seconde, est d\’ordre psychologique. Si j\’ai bien compris ton motif, il s\’agissait pour toi d\’un inventaire  érotico-sentimentalo-amoureux liquidatoire. Femme imprudente ! S\’ils sont ordinairement réservés aux agapes océanes, les mois en \’R\’, ne sont absolument pas utilisables pour les \’R\’uptures. Il n\’y a aucun rapport entre \’…bre\’ et \’…ture\’. L\’on doit absolument éviter ces périodes. Je te donne à titre amical et gracieux un conseil d\’expérience. Provoque tes ruptures en Mai, ou Juin à la rigueur ! Tu bénéficieras de plus longues journées, d\’une température douce propice aux folies futures, ainsi que de belles terrasses ensoleillées sur lesquelles n\’importe quel discours d\’adieu peut être prononcé avec la tendresse la plus tranchante.Néanmoins je suis de tout cœur avec toi dans cette fièvre virale et je te transmets mes amitiés les plus stérilisées, au bon goût de paracétamol.Serge (du sud)

  2. hellooooooo daniela, te souhaite un prompt et complet rétablissement !!!
    mais je sais qu\’il faut compter une semaine pour une grippette et puis après on reste fatiguée !!! faut penser à presser orange et citron pour vitamine C !!!
    et moi suis pour les infusions, ça ne fait jamais de mal !!!!
    fait un soleil super sur l\’alsace ce lundi, en fait y a que hier , dimanche , qu\’il a fait extrement gris et triste !!!!
    bisous et à bientot !!!! reposes toi bien, prends grand soin de toi !!!!

  3. Et moi qui pars en voyage, que penser de tout cela?
    Je crois qu\’au moins au rhume je n\’échapperai pas.
    Quand je par en voyage, où que ce soit, je n\’y échappe pas.
     
    Mais après tout ce virus est\’il peut-être le remède à cette blessure
    Car quand on souffre d\’un mal on oublie la première morsure.
    En tous cas tu retrouves ton soleil et oublie les moisissures
    De la grande ville qui parfois nous pressure.
     
    Bon rétablissement à toi, Daniela,
    Papimougeot.

  4. Merci Serge, la mise en boîte est bien ficelée et tu as profité de ma faiblesse pour m\’achever ! Je ne sais si je vais survivre à cette estocade, comment peux-tu supposer un seul instant que je me serve du langage comme d\’une guillotine ? moi la douceur personnifiée ! Puisque c\’est ainsi, je retourne m\’allonger. Daniela

  5. Coucou du soir,
     
    Désolée pour toi cher Danièla, j\’entends d\’ici Jeanfi rajouter la grippe à la liste des fléaux contre laquelle on doit se prémunir lorsqu\’on vient par chez moi ^^
    Je ne savais pas que la grippe était déjà en île de France, je vais être plus vigilante ayant rompu en début de ce  mois en bre; je remercie au passage Serge pour ces indications forts sages 😉 Je lui conseille aussi un traitement de prévention pour le cas où son périple l\’ai mené trop au nord  d\’Avignon ^^
     
    Reste que le repos et le chaud  d\’une couette devraientt te permettre de te remettre doucement…Du moins je l\’espère. J\’espère aussi que cela ne t\’emp^chera pas de revenir par chez moi 😉
    Amicalement,
    Bisous de Renarde
    Ysatis
     

  6. Je passe vite au cas où cette grippe passerait au travers de cet écran !! On sait jamais on dit qu\’elle passe par le téléphonne !! mdr !!
    Soignes toi bien , et ouiiiiiiiii la vie est belle !!
    Biz !! à trés vite ! Amicalement Vivi

  7. Bonjour à toi Daniéle…Bien sùr que l\’écriture est la meilleure façon d\’exorciser ce dont on souffre..je l\’ai fait tout au cours de ma vie….quitte..après à déchirer le manuscrit….mais pour moi c\’était le seul remêde…je ne suis jamais passée chez un psy….et l\’écrit m\’a vraiment sauvée…..De plkus tu écris très bien…et tu pourrais faire des nouvelles..;je t\’y encourage…ta façon de t\’exprimer est encourageante…Soigne-toi bien…physiquement.et moralement..et tu verras  plus forte de cette dernière expérience…Voilà….bonne journée Daniélà…j\’espère te relire…bisous…mamy lelette

  8. Bonjour Daniela
    Prend bien soin de toi, de ton corp et de ton coeur, offre toi quelques douceurs en attendant de retrouver un vrai bonheur.
    Amitié à bientôt bisous

  9. je ne vais pas te faire un discours de dix lignes pour te dire tout simplement que j\’espère que tu vas mieux maintenant, si c\’est vrai que c\’etait vraiment la grippe et ben dis donc elle n\’est pas en retard, je vais aller me faire vacciner car l\’année dernière on y est tous passés, ici, et c\’etait tres penible quand j\’ai vu mon fils qui ressemble plus à une armoire à glace qu\’à un freluquet,, comment il a ete terrassé!!!!!  vite un vaccin …   bisous a toi, remets toi bien et vite a bientot

  10. Bonsoir mon Amie la Siréne
    hummm je dit ceci car tu compares ton oeil à celui d\’un poisson
    mais comme celà va mieux à ce que je vois, alors tu seras ma Sirène
    pour ce soir .
    Tu m\’excuseras si je ne viens pas plus souvent, mais j\’ai eu beaucoup
    de désagréments ces jours-ci avec mes blogs…
    Bein ouai pas toujours facile, de faire des belles choses sans déranger
    trop de gens !!!
    Alors je pense que je vais me mettre un petit peu au vert ……
    Je te souhaite une trés agréable soirée, et que ton chant
    m\’aide à m\’endormir dans un sommeil de rêve !
    A bientôt….Je t\’embrasse..
    ….Mimi…

  11. Bon rétablissement !!!!
     
    Ton album sur les Etats Unis m\’a replongée dans mes propres souvenirs… Ralala j\’y retournerais bien… C\’était trop bien ;-))
     
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s