Archive | février 2007

Direction d’entreprise: et… liste de mariage !!!!


Une entreprise décide de changer le style de gestion et engage un nouveau directeur général.
Ce dernier est déterminé à procéder à des changements pour rendre l’entreprise plus productive.

Le premier jour, il fait une inspection de l’entreprise, accompagné de ses principaux collaborateurs.
Il constate que tout le monde est en train de travailler sauf un jeune homme qui est appuyé contre le mur, les mains dans les poches.
Le directeur voit là une opportunité pour faire comprendre aux travailleurs sa philosophie du travail.

Il demande au jeune homme :
– "Combien gagnez-vous par mois?".
– "600 euros,Monsieur, pourquoi ?" – répond le jeune homme sans comprendre. 
Le directeur lui remet 600 euros en main et lui dit :
– "Voilà votre salaire pour ce mois. Maintenant disparaissez et ne remettez plus jamais les pieds dans cette entreprise".
Le jeune homme met l’argent en poche et exécute l’ordre du directeur.

Le directeur, fier de lui, demande à un groupe de travailleurs :
– "Quelqu’un peut me dire que faisait ce jeune homme ?"
– "Oui, Monsieur – répond surpris l’un d’eux – il est venu livrer une pizza…" 
   

Moralité:
Certaines personnes ont tellement envie de commander qu’elles en oublient de penser … 
  

 

FAUT PAS DESESPERER… TOUT PEUT ENCORE ARRIVER !!

Une  vieille dame, de plus de 90 ans mais fringante,  
            
rentre   dans une pharmacie.

–  Bonjour Monsieur, avez vous de  l’aspirine?
–  Oui, sans aucun doute.

–  Avez vous des  anti-douleurs?
–  Oui, aucun problème.

–  Avez vous des  anti-rhumatismaux?
–  C’est certain que nous en avons..

–  Avez vous du Viagra?
–  Oui, bien sûr.

–  Avez vous des pilules antirides?
–  Oui, nous en avons.

–  Avez vous du gel pour les hémorroïdes?
–  Évidemment.

–  Avez vous du bicarbonate?
–  Certainement..

–  Avez vous des médicaments pour le foie?
–  Bien sûr.

–   Avez vous des antidépresseurs?
–  Oui, sans aucun doute.

–  Avez vous des somnifères?
–  Oui, oui, nous en avons.

–  Avez vous des produits pour la mémoire?
–  Oui… quelques-uns !

–  Avez vous des béquilles?
–  Évidemment.

–  Avez vous des couches pour adultes?
–  Mais certainement.

–  Avez vous …

–  Enfin, Madame…
nous  sommes une  pharmacie professionnelle.
Nous  avons tous les produits.
Quel  est votre  problème ?

–  Je dois épouser mon Léon, 95 ans,
à  la fin du mois.  
Nous  aimerions savoir si nous pouvons
laisser  notre liste de mariage chez vous…

Publicités

Un rien…. si peu…

Un rien porte l’espérance

Si peu amène la désespérance

Un regard sur soi-même

Se frapper de l’anathème. 

Faire un choix singulier,

Dans le sentiment non partagé,

Rejeter l’amour au profit de l’amitié

Pour ne pas le perdre, c’est particulier. 

Tourments d’un jour, tourments de toujours

Attirance incontrôlée, nimbée de volupté,

Un jour les corps sont unis dans l’amour,

Le lendemain tenter d’effacer

Ces instants de douce intimité. 

         Oublier ce qui m’a éloignée de ses bras          

Ramener lentement la paix sur mes pas,

Dans mon cœur, dans mon âme, et demain,

Préparer le chemin où j’oublierai mes chagrins. 

Laisser le froid endormir la nature

Que le printemps vienne et qu’elle renaisse

Empêcher que les douleurs ne perdurent

Et que les sentiments, avec le soleil réapparaissent.

 

Daniela

La belle qui n’était pas belle

 

La belle qui n’était pas belle

Se promenait dans les champs en herbe

Ses pas, pas à pas la conduisaient

Vers les rochers qui surplombaient la mer.

  La belle qui n’était pas belle

Promenait son cœur verrouillé

Bien protégé sous sa polaire attachée,

Enfermée dans ses sentiments abîmés.

  La belle qui n’était pas belle

Offrait ses longs cheveux au vent,

Gardant au fonds de ses yeux

Les larmes refoulées dans l’aveu.

  La belle qui n’était pas belle

Rêvait qu’elle avait des ailes,

Et du haut de son rocher

Elle a pris élan pour s’envoler,

  Mais dans les flots elle est tombée,

Dans les vagues elle s’est enfoncée.

Là, soudain elle est devenue belle,

En sirène elle s’est transformée.

  Ponctuellement depuis, sous le rocher,

On peut l’entendre chanter des mélodies

Tendres et envoûtantes pour l’être aimé

Qui l’a abandonnée et trahie.

 

 

Daniela

 

LA MER

 

Quel bel après-midi,

Mon amie Jeannine ses deux petits et moi, nous sommes allés nous balader à Ensuès la Redonne dans les calanques, en évitant les endroits trop escarpés, les enfants ne sont pas encore assez rôdés. Nous nous sommes installées pendant que les petits jouaient et cherchaient des « fossiles » dans les rochers.

 

Vous avez certainement déjà observé la mer,

Elle s’avance lentement en léchant les galets

Puis repart en s’amusant pour reprendre son élan.  

Elle revient en force se frotter le long des rochers

Puis s’éclate telle une gerbe en milliers de gouttelettes,

Comme un feu d’artifice du quatorze juillet.  

Elle nous fait croire pendant un instant

Que le calme est revenu, le soleil

De ses rayons, lui fait briller la face en la caressant.  

Elle se laisse séduire par cette merveille

Laissant de ses vagues s’écouler une légère écume,

Puis elle roule, promène sa houle,  

Batifole et caracole, avant que ne tombe la brume

Et quand le soleil se cache, furieuse elle se met en boule

Tourne autour des rochers et s’éclate de tous les côtés.

 

Daniela

Coktail d’Amour,

  

 

Prenez-vous nature,

Après avoir brossé les parties rugueuses

Faites le vide de vos ressentiments immatures

Recherchez en vous les pensées heureuses

 

Etendez-vous sur le sofa ou pratiquez le yoga

Regardez le ciel à travers les nuages

Il est bleu jusqu’à l’infini,

Vous ne vous en lasserez pas

 

Agrémentez votre visage d’un sourire

Sans oublier quelques mots gentils

Mélangez le tout d’un brin de gentillesse

Vous passerez un week-end dans l’allégresse.

 

 

Daniela.

 

Les perles…….. suite

Aujourd’hui, je terminerai les perles de nos cancres sur les interprétations de notre corps, ses organes sensitifs et leur regard sur la préservation de notre santé, ! Je reviendrai peut-être ultérieurement avec les très fines "perles du facteur" qui sont une garantie absolue contre la morosité. Bonne lecture si vous avez la patience d’aller jusqu’au bout.  

LES OREILLES

Les oreilles sont l’organe de l’entente.
L’oreille fonctionne jour et nuit.
Hygiène de l’oreille : le papillon doit être lavé et séché à cause du cérumen.  

L’ŒIL

L’œil est un liquide salé.
Notre œil est protégé par les paupières, les cils et les conciles.
Les larmes sont secrétées par les glandes lacrymogènes.
On corrige l’œil hyper mes tripes avec un verre buconcarve.
Les lunettes de soleil servent à protéger les yeux de la lumière, alors que les lunettes ordinaires sont portées par les aveugles afin qu’il voient les objets plus gros.
Pour pas abîmer sa vue, faut mourir avant de s’être usé les yeux.  

LA PEAU

La peau enveloppe et protège le corps. La sueur s’écoule par les supports.
La peau sert à désinfecter le corps là jusqu’où il est fini. 

LA LANGUE

Il n’y a pas d’os dans la langue et elle est molle, donc c’est un mollusque. Elle est tenue au plancher par un clapet. Sur le devant, il y a des petits ronds qu’on appelle les pupilles et sur le dos des pyramides. Elle secrètent la salive, c’est pour assaisonner ce qu’on mange.

Elle s’allonge à volonté et elle va d’avant en arrière, des dents de gauche aux dents de droite. Sous la langue, il y a des fils rouges qui communiquent au cerveau le goût des choses qu’on mange, c’est le sens de la dégustation.  

LES DENTS

La bouche renferme une formule dentaire.
Une dent possède des vaisseaux sans gain.
Il y a trois espèces de dents : les incisives, les molaires et les canifs.
Les prémolaires servent à brailler.
Quand on est petit, on a des dents de laine.
Il faut se laver les dents pour assurer les conversations.
On nettoie les mailles des dents avec une brosse Adam.

La carie dentaire est une inflammation des doigts.

LE SYSTEME RESPIRATOIRE

Nous respirons par les fosses navales.
L’air arrive aux poumons en passant par le cœur.  

LE CŒUR ET LA CIRCULATION DU SANG

S’il n’y a pas de cœur, on ne peut pas vivre sainement.
Le cœur est séparé en deux parties auxquelles se rattachent nos quatre membres.
Le cœur est relié aux quatre membres par des vertèbres qui s’empilent les unes sur les autres.
Le cœur est un réservoir ; il possède deux caves ; une en bas, une en haut.
Le cœur fait circuler le sang par les glandes salivaires.
Le sang circule dans les haltères. – Il traverse les bennes et les vertèbres. (cette phrase vient de deux cancres différents, dixit l’auteur).

QUESTION SANTE

D’après le cancre, quand quelqu’un est en bonne santé, c’est qu’il a une bonne constipation, mais certaines personnes sont sujettes à des maladies, dont certaines sont affectueuses. Heureusement, notre cancre sait souvent comment les soigner :  

La variole, elle se caractérise par une montée de la fièvre à plus de 40%
Le sérum est administré aux sujets déjà atteints de la maladie, afin d’activer leur destruction.
Le foie se répand dans la bile et provoque la génisse.
On traite la maladie diphtérique de deux façons :
         soit on enlève les membranes, soit on le laisse mourir. Et surtout, il ne faut pas manger le reste de ce malade.
Il faut déshériter le porteur de bacilles.
Pour guérir, on emploie deux moyens : les vaccins, moyen préventif, et les sérums, moyen lucratif.
Le vaccin contre la typhoïde confère un an d’humidité.
La prophylaxie, c’est la coqueluche, la varicelle, la rougeole.
La rougeole est une maladie épurative.
L’incubation de la rougeole, c’est la métamorphose de l’œuf pour devenir poussin.
Pour mettre de la glace, en cas de crise d’appendicite, il faut, si la glace est froide, la réchauffer avec une flanelle.
Un enfant qui a avalé un corps étranger, on lui met la tête en bas jusqu’à quand elle tombe.
La cuti-réaction indique si l’on est humain ou sain.
Selon certains cancres, la tuberculose est causée par un microbe appelé « bataille de coq , selon d’autres, par le bacille de Knock.
Pour soigner la tuberculose, il faut enlever les poumons.

Pour lutter contre la tuberculose, on injecte au sujet de C.G.T., on trempe le malade dans un bain d’eau de Javel et on le fait bouillir à 120°.
Les maladies des yeux sont la myopie, la nyctalopie, le strabisme, l’hypermétropisme et le snobisme.
On reconnaît qu’un enfant est myope parce qu’il ne parle pas.
Le béri-béri est une maladie qui provoque la chute des dents. Les poules n’ayant pas de dents ne peuvent pas attraper cette maladie.
La lapindigo est une maladie de la peau.

L’alcoolisme est dû aux boissons alcoolisées, aux gâteaux au rhum et aux bonbons menthe.
A grosses doses, l’alcool tue. A petites doses, l’alcool rend fou, c’est ce qu’on appelle le délire au rhum très mince.

Jean-Charles – extraits de "La foire aux cancres".

 

Des perles…..

Tirés de la « LA FOIRE AUX CANCRES » de Jean-Charles.  

J’ai toujours eu, comme on me disait, le « boyau de la rigolade ouvert », malgré mes fugaces moments de « mal être », c’est toujours mon côté positif qui tient le bon bout, car pour me mettre en condition j’ai toujours à ma portée quelque lecture pour me dérider. J’avais d’ailleurs, lors d’un voyage en train voulu lire « les Perles du Facteur » du même auteur, j’ai eu le fou-rire tout au long du voyage. Donc, histoire de vous faire partager ma bonne humeur, voici quelques perles recueillies par l’auteur, dont je vous livre ci-dessous quelques extraits, en commençant par la description du corps humain vu par un élève anonyme, ce n’est pas triste du tout :  

LE SQUELETTE

I y a des os pour tenir les muscles, et pour tenir debout, on a grande colonne d’os, c’est la colonne vers les bras.

Les principaux os du bras sont le stratus, le nimbus et le cumulus.

Les os de l’avant-bras sont le radius et le cucubitus.

Les os de la main sont la carpe et les carpillons.

Le pied est composé de phalanges, de cinq métatarsiens et de cinq martiens.

La boîte crânienne est formée du frontal, des pariétaux et de l’os qui pitale.  

LE CERVEAU ET LE SYSTEME NERVEUX

Le cerveau sert à planter les cheveux.

Quand on regarde des objets éclairés, le cerveau nous transmet des idées lumineuses.

Le système nerveux comprend l’encéphale et le bulbe  rachitique.

La moelle épinière parcourt le corps et les membres. Quand il n’y en a pas, c’est le rachitisme.  

LE SYSTEME DIGESTIF

Quand on mange, les aliments sont coupés, mâchés, broyés. Ensuite la langue envoie les aliments dans l’œsophage et rentre dans l’estomac.

L’œsophage mesure douze mètres,

Les sucs digestifs sont secrétés par les glandes sanitaires.

L’abdomen renferme le foie, l’estomac, le gros intestin et le bassin parisien.

L’estomac est une petite poche où se réfugient les aliments.

La vésicule du lierre est collée sur le foie.

Le foie secrète des billes.

La bile contient des poissons.

Le ventre de l’humain est formé de deux parties, le ventricule droit et le ventricule gauche.

L’intestin grêle est terminé par lapin dix.  

LES REINS

Les organes excréteurs sont les Rhins qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ne sont pas des fleuves.

Les reines filtrent le sang.  

LES SENS

Il y a sept sens, le sens de l’ouïe, le sens de l’odorat, le sens de la vue, le sens du goût, le sens du toucher, le sens de l’humour et le sens de l’orientation. ……………………………………………………………………………………………………………………..

 

Jean-Charles

Je vous livrerai la suite du corps humain lors de mon prochain billet.  

Daniela.