Archive | avril 2007

PREMIER MAI……..

(photo google) 

  Ci-dessous : Cadeau de Christine l’Héraultaise

img442/8784/i5tgde6vne0.gif 

 

Merci Muriel,

Merci Lelette62

Le muguet est une fleur "porte-bonheur" qu’on offre habituellement le 1er mai, jour de la fête du travail.

Cette tradition date de 1561, année ou le roi Charles X décida d’en offrir à toutes les dames de la cour. Comme il en avait reçu à cette même date, l’idée lui plût et c’est lui qui lança cette bonne habitude !

Bien plus tard, le 1er Mai fut décrété ‘Fête du travail’. C’est pendant la seconde guerre mondiale, en 1941, sous le gouvernement de Vichy, que cette date fut officialisée. En 1947, à la Libération, le 1er Mai devient un jour férié et payé. Depuis, la plupart des pays d’Europe ne travaillent pas ce jour-là et tout le monde profite ainsi d’un week-end de trois jours à l’arrivée du beau temps !

Le nom latin du muguet est : convallaria maïalis. En anglais on l’appelle: Lily of the Valley. Alors qu’il est blanc à l’époque où on l’offre, en été, les clochettes du muguet sont rouges !

Pour cueillir un brin de muguet il est préférable d’utiliser des ciseaux car il faut faire attention de ne pas arracher sa tige souterraine. Dans certaines régions cette fleur est protégée. Si on arrache ses "racines" ou plus exactement ses rhizomes qui portent les racines, le muguet ne pourra plus refleurir au prochain mois de mai.

ATTENTION : Les baies, comme les clochettes, la tige et les feuilles du muguet sont toxiques ! On ne doit jamais goûter les baies, ni mâchonner un brin du muguet et faire attention de ne pas boire de l’eau dans laquelle a été mis du muguet. Comme toutes les belles fleurs il faut la regarder et, particulièrement pour le muguet, la respirer et la sentir !

Mini dossier extrait de Google.

Daniela.

 

Envoi de Flo Ray, merci !

Publicités

Buena Vista Social Club – Je reviens doucement

Compay Segundo

Buena Vista Social Club – Chan Chan
MUSIQUE CUBAINE
 
Un pur moment de plaisir.

 
 

Paroles de Chan Chan (Buena Vista Social Club)

  De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

El carino que te tengo
Yo no lo puedo negar
Se me sale la babita
Yo no lo puedo evitar.

Cuando Juanita y chan chan
En el mar cernian arena
Como sacudia el «jibe»
A Chan Chan le daba pena.

Limpia el camino de paja
Que yo me quiero sentar
En aquel tronco que veo
Y asi no puedo llegar.

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

De alto cedro voy para marcané
Luego à cuelto voy para mayari

Alto cedro, Mayari et Cueto et mayari son cuidades.

 
 
Un ami me les a fait découvrir l’an passé, ma fille en avait une vidéo, à votre tour si vous aimez, de découvrir ou redécouvrir, à partager sans modération.
Petite confession, c’est mon actuel CD de chevet !
Daniela.

ABSENTE

bonjour à tous,
A la demande de maman (Daniela) je vous informe qu’elle sera absente pour un temps indéterminé, l’espace de réparer l’humérus gauche qui est déplacé et fracturé, une fois de plus elle a joué les cascadeuses, pour notre plus grand souci.
Elle fera lecture des commentaires et répondra lentement si elle le peut.
Ses amitiés,
sa fille, Valérie

BIENVENUE

 

Je vous remercie d’être passé (e) sur mon blog,
Vous pouvez laisser un petit "com" sur le billet qui suit,
juste pour dire Bonjour,

Vous êtes le : 

un compteur pour votre site ème visiteur
pour aujourd’hui.

Veuillez ne pas commenter sur ce billet qui a vocation
à être déplacé,
Merci à vous,           

Image hébérgée par hiboox.com

A tous ceux qui me font l’honneur de partager la beauté
Des images et des mots,
Qui nous font oublier pendant quelques moments
Que parfois aussi, nous avons des maux.
 
De partager sans compter la révolte sur des sujets
Telles les guerres ou les enfants maltraités
La misère et les calamités
Mais de donner aussi dans nos espaces douillets
De l’amitié et beaucoup d’humanité,
 
 
 
Daniela.
 

 

Depuis toi…

 

Depuis toi j’ai compris,

Que seul ne comptait pas l’esprit,

Même si le physique séduisait

Des années qui nous séparaient, rien tu ne disais.

Aujourd’hui ton émotion pour moi est partie

Ce n’est pas ta peur qui m’a desservie.

Tu n’as pas su voir

Tu n’as pas voulu savoir

Qui j’étais vraiment,

Me cachant derrière le paravent

Des idées bien établies

De la femme qui cherche un mari,

Alors que pour moi le bonheur

Ne se trouve pas dans une seule demeure.

Après toi il y aura

Un autre homme qui comprendra

Celle que vraiment je suis,

Appréciera et aimera

Ce caractère un peu spécial

D’une femme qui ne se veut pas banale.

  Daniela

Joyeuses Pâques

 
 
 
A l’occasion des fêtes Pascales chacun retrouve
sa famille pour faire perdurer les traditions
qui permettent, même pour les non-croyants
de se retrouver à la même table pour partager ce repas cénique.
Je vous souhaite donc à tous de : 
Cadeau de Muriel
 
 
 
Petite Lapine joyeuse, cadeau de Pachrimaco 
 
Image hébérgée par hiboox.com                                          
 
                   Cadeau de Marie, en dessous
    
                           
 
 
 
 
Merci Marie,
 

Pâques chrétienne, rappel historique
Un rappel historique

La fête chrétienne de Pâques est la célébration de la résurrection de Jésus-Christ. Durant les premiers temps de la chrétienté la Pâques chrétienne coïncidait avec la Pâques juive. A cette époque le calendrier utilisé pour fixer la date de Pâques était le calendrier juif ou babylonien : La résurrection de Jésus-Christ tombait le 14 ème jour du mois de Nissan en même temps que Pessah, la Pâques juive.

Des divergences entre les églises d’orient et l’église romaine conduisirent au concile de Nicée en 325.
Alexandrie souhaitait maintenir la date du 14 Nissan comme jour de Pâques, tandis que Rome tenait à ce que Pâques tombe un dimanche, indépendamment du calendrier babylonien. Ce qui permettait en outre de clairement distinguer la Pâques chrétienne de Pessa’h (Pâques juive)

Constantin 1er convoqua le concile de Nicée en 325 où il fut décidé que tous les chrétiens fêteraient Pâques le premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. Pour éviter toute confusion avec la fête juive, Pâques devait être décalé d’une semaine les années où l’équinoxe correspondait à Pessa’h.
En pratique, les décalages du calendrier julien avec l’année solaire et lunaire ne permirent pas aux chrétiens de respecter les termes du concile. La date de Pâques variait selon les régions du monde.
A plusieurs reprise Rome tenta de réformer le mode de calcul de la date de Pâques, mais à chaque fois elle se heurta à la résistance de certaines églises, comme l’église d’Irlande.
Il fallut attendre la réforme du calendrier grégorien pour qu’une nouvelle règle commune soit adoptée vers 1582.
Le calcul de la date de Pâques reste un calcul complexe puisque Pâques tombe le premier dimanche suivant la première pleine lune ecclésiastique de printemps. De plus, Pâque soit impérativement tomber entre le 22 mars et le 25 avril.
La pleine lune ecclésiastique ne correspond pas nécessairement à la pleine lune astronomique. 

Le dimanche de Pâques

Le jour de Pâques célèbre la résurrection de Jésus-Christ. C’est le jour où les disciples de Jésus se rendirent à son tombeau pour découvrir qu’il était vide. Sur le chemin du retour ils rencontrèrent Jésus ressuscité et commencèrent à répandre la bonne nouvelle.
Traditionnellement, l’agneau Pascal est consommé le jour de Pâques.
Pâques est un jour de fête et d’allégresse. Tous les interdits du Carême sont levés ce jour là. La période de Pâque s’appelle le temps Pascal.

Pâque juive

Rappel historique de la Pâque juive

La fête juive de Pâques est l’une des fêtes la plus importante dans la religion juive, elle commémore la sortie d’Égypte, la naissance d’Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l’asservissement de l’homme par l’homme. D’après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa’h) chaque juif à le devoir de se considérer comme s’il était sorti lui même d’Égypte.

Pessar’h dure 8 jours du 15 au 22 Nissan. (voir le calendrier juif)

Pessar’h s’appelle aussi la fête des Matzoth. Les matzoth sont des galettes de pâte non levée qui sont consommées durant la fête en souvenir du pain non levé emporté par les hébreux à la sortie d’Égypte. Durant la fête de Pessa’h toute pâte levée (appelée ‘Hamets) est interdite, les juifs ne doivent même pas en posséder.

Image hébérgée par hiboox.com

JOYEUSES PAQUES A TOUS
(image envoyée par Pachrimaco)

 

Image hébérgée par hiboox.com

Merci à mon voisin Pierre le Pêcheur !

Extraits… documentation prise sur Google.

Daniela. 

Les photos du jour

 Bien que le jardin ait encore besoin de se faire tondre, je profite tout de même des arbustes floraux,
 
Voici les pivoines arbustes (pivoines de Chine)
 
 
 
 
à leur droite se trouve le forsythia, un peu jeune
mais l’an prochain il doublera…. j’espère !
 
 
 
Une pivoine vue de plus près :
 
 
 
Quelques tulipes et anémones,
 
 
 
 
Il reste quelques plantations à faire ensuite les lauriers-rose prendront le relais.