Vacances en Espagne

Cette année j’avais très envie de visiter l’Espagne, après l’Amérique du Sud, je savais que les paysages n’auraient rien de commun, mais parler le castillan me convenait parfaitement. Après avoir chaleureusement invité la sœur de mon mari et son époux, j’ai préparé minutieusement un périple qui nous permettrait de visiter « en survol » ce pays qui fleure bon le soleil la bonne humeur et le flamenco.

Ci-après itinéraire cartographié.

Nous avons fait notre première halte à Canet de Mar, près de Barcelone, J’avais fait le choix de chambres d’hôtes, ce qui permettait de nous immerger dans la vie quotidienne. Nos hôtes étaient très sympathiques, nous étions reçus de façon que je qualifierais d’amicale.
Nous sommes arrivés dans l’après-midi ce qui nous a permis de prendre possession des lieux puis d’aller prendre un bon bain de mer dans la belle bleue.
Le lendemain, c’était visite de Barcelone,

Quelques photos suivent :

De retour de Barcelone, nous sommes allés sur la place du village où il y avait des danses folkloriques, tout en nous restaurant.
Le lendemain, c’était le départ en direction de Valencia. Nous nous sommes arrêtés à Tarrogone peu avant midi et avons pris le temps de visiter l’Église et la cité médiévale, Le temps était superbe, un beau mois de septembre qui s’annonçait.
Nous avons pris notre temps car il nous fallait 2 heures pour rejoindre Valencia que nous avons visitée en promenade; J’aurais aimé voir les Musées de la préhistoire et celui de la céramique, quartier Miguelete mais une journée ne suffit pas pour tout voir.
Le lendemain nous sommes partis vers Abaran 2h45 environ de trajet où nous avons passé 2 nuits. Nos hôtes étaient anglais. nous avons stoppé à Alicante après 178 km soit environ 1h48, ce qui nous a donné le temps de voir le château de Santa Barbara, que nous avons visitée en promenade.
Le château de Santa Barbara (ou Castillo Santa Barbara en espagnol), est un des lieux phares d’Alicante. Perché sur le Mont Bernacantil, il surplombe la ville ainsi que le port et offre une vue imprenable. C’est sur ce Mont qu’ont été retrouvées les première traces de civilisation de la région qui date de 3000 ans. Au IX° siècle, Alphonse de Castille s’empara du château qui appartenait à l’époque aux arabes, le jour de la Santa Barbara, d’où son nom. Il subit par la suite des modifications au XVI° siècle sous Philippe II, puis fut bombardé au XVII°, XVIII° et XIX° siècle. Il se compose de trois enceintes, la tourelle avec le donjon, les dépendances principales avec le salon de Philippe II et la Cour des armes, et enfin l’enceinte inférieure (XVIII°) avec le ravelin « del Bon Repos ». Il est ouvert au public depuis 1963, le château, qui fait la fierté des habitants est accessible par un ascenseur depuis la plage du Postiguet ou en voiture. En montant les 166 mètres du Mont, on peut apercevoir, peut-être, en nous concentrant et avec un peu d’imagination, le visage d’un homme dans la roche connu sous le nom de »cara de Moro » (visage de Maure en français).
Nous avons également visité la région de Murcia, à Murcia il y a une cathédrale, le monument le plus important de la région, c’est un véritable joyau.
Notre retour sur Abaran a été décevant. Après avoir couru le village dans tous les sens, il nous a fallu, les pieds échauffés, reprendre notre véhicule pour aller dans un village voisin trouver enfin un restaurant.
Le lendemain nous avons pris la route vers Malaga pour une distance de 436 km, en faisant un stop à Grenade : 309 km, 3 h 30 de route environ nous sommes arrivés à l’heure du déjeuner . Nous avions prévu la visite de son centre historique qui est divisé en 4 vieilles villes :
1/ celle d’origine musulmane : Albaysin,
2/ Realejo d’origine juive,
3/ Le sacromonte près des murailles d’Albysin dont les habitants sont d’origine gitane.
4/ Le centre chrétien, sous la cathédrale et la chapelle royale, se trouvent les restes de Fernando et Isabella, appelé Centro Sagrario.
Nous n’avons visité qu’une partie du centre historique, faute de temps puis avons repris la route pour rejoindre Malaga où nous ne passerons qu’une nuit.
Vient le moment de rejoindre Séville pour une semaine, nous y ferons quelques belles promenades en bus et en calèche, nous verrons la Place d’Espagne, la cathédrale et la Giralda, le quartier de Santa Cruz où nous assisterons même à un spectacle de flamenco qui nous enchantera. et nous promenerons sur les rives du Guadalquivir.
Nous avons profité d’être à Séville pour sillonner l’Andalousie. Nous y avons découvert le charmant village de Ronda surnommée « la ville des châteaux », qui se dresse sur un promontoire naturel défendu, sur son côté le plus accessible par une alcazaba. De celle-ci, sont préservées les murailles et les portes les plus importantes permettant d’accéder à la ville. La puerta del Almocábar (XIIIe s.) était la porte d’accès au sud de la ville ; la puerta de Carlos I date du XVIe siècle et la puerta de la Exijara conduisaient au quartier juif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lendemain nous allons poursuivre jusqu’à écija.53 km, 45 mn, Là on pourra admirer le patio de la casa de las Palmas, ainsi que le retable de l’église del Carmen. Le patio du palais de Benameji et le palais Penaflor. Retour vers Séville à 18 h où nous dinerons.
Le lendemain nous irons jusqu’à Zahara et son chateau Nasride, promenade tranquille et recherche de restaurant, puis en route vers Setenil de Las Bodegas, 35 km, environ 40 mn c’est une ville blanche troglodyte peu connue du tourisme classique, mais pas facile à traverser.
Nous avions prévu la visite du parc naturel de Doñanas où, manque de prévision, nous nous sommes contentés, enfin, surtout moi, de prendre un super bain dans l’océan Atlantique.
Malheureusement est venu le temps de prendre la direction du retour, en douceur !
Nous avons pris la direction de Madrid où nous passerons deux nuits, avec une escale à Cordoba pour y visiter la Grande Mosquée, Cette ville est occupée depuis la préhistoire et est devenue colonie romaine au 2ème siècle avant J.C. Les maures ont envahi la péninsule ibérique en 711 et occupèrent Cordoue qui retrouve très vite sa splendeur. Il ne reste qu’un ancien pont qui enjambe le Guadalquivir datant de l’époque romaine. On mangera sur le pouce pour gagner Tolède à 346 km en 4 h 03 mn environ. Toute l’histoire de la péninsule hispanique est retracée et peut se résumer dans la culture et les vestiges de cette ville qui se dresse au sommet d’un monticule granitique entouré par le Tage. Et puisque la ville représente un mystère de par la religion diversifiée. On commencera le tour de la ville par la visite de l’église Santa Catalina.
D’une structure exceptionnelle, cette basilique est tout simplement impressionnante ! Il faudra également jeter un coup d’œil intéressé à la cathédrale. Construite en 1227, cette haute tour gothique fondée par Ferdinand III le Saint, recèle de grandes œuvres d’art. Nous n’aurons pas le temps de faire plus, nous gagnerons Madrid 90 km, environ 1 h pour gagner notre hôtel. De Madrid, nous ne connaîtrons que le quartier où nous résiderons, mais il est évident qu’un autre voyage en Espagne sera utile et nécessaire à l’exploration de ce pays fascinant et si riche d’histoire.
Etape Zaragoza 318 km, environ 3 h 30, avant la dernière ligne droite du retour. A voir, le Temple baroque de la Vierge du Pilar Plaza del Pilar,  c’est un joyau de l’art baroque qui fut construit entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. A l’intérieur, il faut remarquer la Sainte-Chapelle, oeuvre de Ventura Rodríguez, qui abrite l’image de la Vierge du Pilar. Le grand retable en albâtre et le coro renaissance, sont également d’un grand intérêt. La basilique est classée Monument National. Avec la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique du Pilar est l’une des destinations spirituelles les plus importantes d’Espagne. C’est aussi un centre artistique de tout premier ordre, rassemblant des œuvres de grande valeur et appartenant à différentes époques. Les fresques de Goya, dans le coreto (chœur).
Ce voyage en terre Ibérique nous a enchantés, que de merveilles nous avons vues, sûr, nous récidiverons.
J’espère que vous prendrez plaisir à regarder tout ça.

Daniela.

Publicités

5 réflexions sur “Vacances en Espagne

  1. Bonjour Daniela
    Heureuse de te retrouver avec un si beau voyage, particulèrement détaillé comme toujours, les photos de ton diaporama bien choisies et septembre est un bon moment pour visiter l’ Espagne, que je connais un peu, y ayant fait plusieurs séjours, j’ en garde de très bons souvenirs. BARCELONE est une ville magnifique à l’ architecture contrastée, si l’ on réserve le jour aux visites en tout genre, j’ en aime l’ animation dès la tombée de la nuit, les gens dansent et chantent, c’ est très joyeux.
    Merci de m’ avoir fait partager tout celà.
    Bisous amicaux lyonnais
    Nana

  2. Bonjour Daniela
    Heureuse de te retrouver avec un si beau voyage, particulèrement détaillé comme toujours, les photos de ton diaporama bien choisies et septembre est un bon moment pour visiter l’ Espagne, que je connais un peu, y ayant fait plusieurs séjours, j’ en garde de très bons souvenirs. BARCELONE est une ville magnifique à l’ architecture contrastée, si l’ on réserve le jour aux visites en tout genre, j’ en aime l’ animation dès la tombée de la nuit, les gens dansent et chantent, c’ est très joyeux.
    Merci de m’ avoir fait partager tout celà.
    Bisous amicaux lyonnais
    Nana

    +1

  3. hé bé , t’écris pas souvent mais quand t’écris , t’écris et quand t’illustres , t’illustres !! 😉
    Un bien joli périple et un reportage digne des  » Connaissance du Monde  » !
    j’y reviendrai , ça me permettra une bouffée d’éxotisme !
    bizz et merci pour le partage fort détaillé

    • Pour le reportage, j’ai été grandement aidée par la documentation que j’ai recueillie tout au long du voyage. J’espère renouveler l’expérience car l’Andalousie m’a séduite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s