Archive | novembre 2007

A toutes les « Catherine » connues et inconnues…..

 

 

Ce prénom est un dérivé du prénom grec Aikaterinê, inspiré de l’adjectif grec « kathara » qui signifie « pur ».

L’une des plus célèbres Saintes « Catherine » fut décapitée après avoir été convertie au christianisme par un ermite.

La fiancée du Christ, comme on la surnomme, est devenue la patronne des jeunes filles.

On l’honore le 25 novembre dans notre calendrier, mais les « Catherine » sont également fêtées le 24 mars.

68 % des « Catherine » aiment leur prénom. C’est un prénom classique qui passe aisément à travers les modes.

Parmi les célébrités il y eut bien entendu Catherine de Médicis qui se croyait stérile et faillit être répudiée, puis mit dix enfants au monde dont 7 parvinrent à l’âge adulte. Elle vécut d’abord dans l’ombre de la maîtresse de son mari Henri II, Diane de Poitiers, puis après la mort de celui-ci devint régente de François II et continua d’exercer un pouvoir tyrannique sous les règnes de ses deux autres fils, Charles IX et Henri III.

 

Egalement, Catherine 1ère de Russie.
Catherine Ire de son vrai nom Marthe Skavronskaïa fut impératrice de Russie de 1725 à 1727. Elle épousa l’empereur Pierre Ier en 1707.

Née de parents pauvres, elle venait d’épouser un simple soldat suédois lorsqu’elle fut réduite en captivité après la prise de Marienbourg. D’une beauté remarquable, elle plut au prince Alexandre Menchikov, et bientôt après à Pierre le Grand lui-même,.. En 1711 elle accompagna le tsar dans sa campagne contre les Turcs, et lui rendit le plus important service en traitant avec les ennemis qui le tenaient enfermé sur les bords du Prout : elle acheta au prix de ses pierreries la retraite du grand vizir. Le tsar l’épousa après en avoir eu plusieurs enfants ; en 1724 il la fit couronner solennellement impératrice. Après la mort du tsar (1725), elle fut reconnue souveraine de toutes les Russies puis laissa Menchikov prendre une grande influence.

Et de nos jours, on ne peut ignorer Catherine Deneuve actrice de talent que l’on a pu voir dans une filmographie nombreuse, dont le célèbre « Les Demoiselles de Rochefort ».

 Une jolie tradition de célébrer les jeunes filles de 25 ans célibataires. Le jour du 25 novembre, elles "coiffent Sainte Catherine", c’est à dire qu’elles se rendent en cortège, coiffées d’un chapeau jaune et vert, devant une statut de Sainte-Catherine, à la recherche du Prince Charmant.

Lancée par les modistes des maisons de couture, cette fête associe le vert, couleur de l’espoir au jaune, la réussite. Une bonne occasion d’élire la reine de la journée, qui devra conserver son chapeau jusqu’au soir.

 

Chapeau de Catherinette.

 

chapeau catherinette

 

A toutes les Catherine ou jeunes personnes se coiffant du célèbre chapeau de la Sainte-Catherine, je souhaite une BONNE FETE !

 

Daniela.

 

Les articles sur Catherine de Médicis et Catherine Ière de Russie ont été pris sur Wikipédia.

Publicités

connaissez-vous cet objet ?……

 

 

Je vous présente cet objet appartenant à PlumCake

et pour lequel il a posé quelques petites questions

je vous laisse répondre si vous avez une idée quelconque au lien ci-après,

http://plumcakespace.spaces.live.com/Blog/

pic fleurs 3    pic fleurs4

 

Daniela.

sortie de coma…..

Un motard fonçait sur sa SUZUKI Bandit 600

A 160 km/h sur une route déserte

 

thumb_motard

 

Quand il se trouve nez à nez avec un petit oiseau.

 

Il fait tout ce qu’il peut pour éviter la malheureuse bête,

Mais, rien à faire,

La collision est inévitable !

 

Il voit, dans le rétroviseur,

Le malheureux petit oiseau faire des pirouettes sur le bitume,

Puis tomber sur le dos, ailes étendues.

oiseaumort_small 

Pris de remords, il s’arrête, ramasse la bestiole inconsciente,

Achète une petite cage,

Et l’y installe douillettement,

Avec un peu de pain et une

Soucoupe d’eau pour quand elle se réveillera.

 

 

 

 

 clip_image001

 

 

 

 

Le lendemain, l’oiseau se réveille,

Voit les barreaux de la cage,

Le morceau de pain et la soucoupe d’eau,

Se prend la tête entre les ailes et s’exclame:

 

 

 

"Putain de merde !

Z’’ai tué l’ motard et

m’ voilà en taule !!…"

 clip_image002

 

 

 

 

 

L’amour venu du froid,

 

 

De la neige en Provence, ce n’est pas légion.

C’est un hiver précoce que là, nous subissons.

Nous ne l’attendions pas et surtout pas si tôt.

Dans le jardin, toutes les branches sont cadeau,

Pour faire pétiller un feu dans la cheminée.

Quand arrive le soir, au lit nous nous mettons,

Serrés l’un contre l’autre, nous nous abandonnons

A cette douce chaleur que nos corps diffusent

Dans une folle sarabande, d’amour confuse.

La valse des caresses et des baisers mouillés

Des arabesques le long de mon corps aimé,

Par tes mains expertes, guettant les signes du désir

Venant à la découverte du premier plaisir.

 

Daniela.

Discussion sur Le neuroblastome

 

Par le plus grand des hasards en remontant dans mes e.mails, je suis tombée sur ce billet publié il y a un mois. Je ne connaissais pas cette forme de cancer chez les enfants et je suis certaine d’ignorer encore de nombreuses formes de maladies invalidantes ou fatales, je sais qu’on ne peut pas tout faire, mais on peut faire des choix et surtout ne pas ignorer, alors je fais circuler,

Daniela.

P.S. Pour le concert, il est évident qu’il est trop tard, mais il y a un lien pour plus amples informations.

Citer

Le neuroblastome

 

 

 

 

 

 L’Association La Hulotte organise le 10 novembre à Ploërmel dans le Morbihan une journée :

Les Music’alexis .

img523/5674/affichejy2.jpg

Cette journée a pour but de faire connaître le neuroblastome, un cancer pédiatrique, qui touche des enfants de 6 mois à 15 ans. Cette forme atypique de cancer touche chaque année 150 enfants et adolescents, et sans que l’on sache vraiment pourquoi, ça augmente d’année en année. C’est un cancer extrêmement violent à croissance rapide, qui nécessite des traitements lourds car il attaque l’organisme en plusieurs endroits. Je vous laisse imaginer la douleur pour l’enfant mais aussi celle des parents qui, bien souvent ne peuvent qu’accompagner leur fils ou leur fille vers une issue plus qu’incertaine pour ne pas dire fatale. Ce cancer restant relativement rare par rapport à d’autre comme la leucémie, ne bénéficie pas d’un effort de recherche soutenu. Les Music’Alexis sont nées pour palier à ce manque, en mémoire d’Alexis trop tôt disparu.

L’Institut Curie est en train de réunir des fonds pour monter une deuxième équipe de recherche spécialement dédiée au neuroblastome, et ils ont besoin du soutien de tous.

Merci de publier ce billet afin sensibiliser le plus grand nombre, récolter des fonds afin que ce cancer ne devienne pas plus fréquent, mais aussi redonner espoir aux familles touchées par le neuroblastome.

L’ensemble des bénéfices récoltés sera intégralement reversé à La Ligue Contre le Cancer du département 56 et ré attribués à cette nouvelle équipe de recherche.

 

www.lahulotte.asso.fr 

 

 

Logo_kit_enfants

 

 

 

BIENVENUE

 

Je vous remercie d’être passé (e) sur mon blog,
Mais s’il vous plait,

Veuillez ne pas commenter sur ce billet qui a vocation
à être déplacé,
Merci à vous, 

Vous pouvez en laisser un petit sur le billet qui suit,
juste pour dire Bonjour,

Vous êtes le : 

un compteur pour votre site ème visiteur
pour aujourd’hui.

          

Image hébérgée par hiboox.com

A tous ceux qui me font l’honneur de partager la beauté
Des images et des mots,
Qui nous font oublier pendant quelques moments
Que parfois aussi, nous avons des maux.
 
De partager sans compter la révolte sur des sujets
Telles les guerres ou les enfants maltraités
La misère et les calamités
Mais de donner aussi dans nos espaces douillets
De l’amitié et beaucoup d’humanité,
 
 
 
Daniela.
 

  

Faut bien finir l’année en beauté…

 

Mon amie Muriel a rencontré l’homme de sa vie…. Du moins c’est l’impression du moment, et samedi devait être le jour de la présentation du Monsieur en question, nous ne nous étions pas reçues depuis son déménagement mais seulement des petites visites à l’arrachée en sortant du travail, je les avais donc conviés tous les deux à partager le repas et faire plus ample connaissance avec le "fiancé".

Amateurs de foie gras, j’avais comme d’habitude acheté le foie frais que je prépare en terrine et acheté un gigot d’agneau (la viande préférée de mon amie Muriel.

Après avoir dénervé mon foie, au moment de le mettre en terrine, plus de plat, où est-il passé celui-là ? J’ai encore du le laisser chez ma fille lors d’un dernier festin. Qu’à cela ne tienne, je le prépare dans les petits bocaux en verre et les mets au bain marri au four après avoir salé, poivré et ajouté une petite lichette de Cognac.

Mon amour et moi prenons notre repas de midi, et sitôt le tout débarrassé et rangé, je m’attelle à la tâche : le désossage de mon gigot ! Je ne l’ai jamais fait auparavant, mais je voulais passer du temps avec mes amis et pas une heure à découper un gigot en faisant le tour de l’os, je ne suis pas très douée pour la chose. Donc, armée du coutelas, je commence à fendre à l’intérieur pour ne pas abîmer la viande, j’en ai fait presque le tour lorsque arrivée sur la tête de l’os, mon couteau a dérapé et j’ai senti la lame cogner l’os de mon index gauche !!!!!

Vous allez vous dire que je suis niaise et je vous autorise à le penser, quelle idée de désosser un gigot quand la viande n’est pas cuite et que la cuisinière est empotée ?

Bien qu’un frisson m’ait parcouru le dos (et pas le frisson du plaisir croyez-moi), j’ai commencé à bloquer mon doigt pour l’empêcher de fuir…. A ces endroits là, ça pisse, vous ne pouvez pas savoir ! Je dis à mon homme « je me suis coupée…. » en passant devant lui et son ordinateur portable (petite pause pendant que Madame récure, elle ne veut personne dans sa cuisine dans ces moments là). Je vais jusqu’à la salle de bains où je fais couler l’eau sur la coupure et tentai en vain d’arrêter le sang ; mais, même en bloquant, ça continuait de couler. Je lui dis, ça n’arrête pas de couler… alors il arrive et me dit : « il faut aller aux urgences, c’est pas loin des tendons » et moi « c’est pas grave, ça finira bien par s’arrêter de couler…. ». D’autorité il m’a désinfectée, posé une gaze et enrubanné le doigt pour éviter le désordre. Il m’a conduite aux urgences où là, effondrée d’émotion, je me suis endormie sur la table de soins, je suis revenue avec un point de suture et une grosse poupée au bout du doigt. Les tendons n’étaient pas touchés, c’était le principal !

Et mon repas allez-vous me dire ? et bien, à part le gigot, j’ai pratiquement tout raté, le foie gras n’était pas suffisamment cuit, on le l’a pas mangé, mes œufs en neige…. Ce n’était pas ce que j’ai fait de mieux, en bref ! ce n’était pas ma journée, mais pas du tout…. Heureusement que nous avons eu le papotage autour du feu de cheminée, mais il faudra que je me rattrape la prochaine fois.

Inutie de vous préciser que je fais la part belle pour les quolibets, mon ego survivra-t’il ? (hi, hi, …. )

 

Daniela.