Archives

Noël et les cadeaux…..

Jusqu’à présent, les cadeaux de Noël par mon conjoint étaient toujours liés à la coquetterie. Il est toujours agréable d’avoir un paquet à développer, mais, je l’avoue, je ne suis pas particulièrement portée sur les bijoux ; une petite enveloppe avec une carte contenant promesse de voyage me séduisant beaucoup plus.
Cette année ne fut pas tout à fait comme les autres. Tout d’abord Noël ne nous a pas tous réunis en même temps, certains pour cause d’agenda de travailleurs, et d’autres pour cause de maladie.
Nous avons donc eu un Noël échelonné sur la semaine, ce qui, somme toutes, s’est révélé fort agréable.
Revenons à mon cadeau de Noël conjugal. J’ai eu la surprise en ouvrant mon paquet , de découvrir une « tablette ». Pas n’importe quelle tablette, non, une tablette pour gourmandes et gourmands : le livre électronique pour les tatillonnes du détail culinaire ! Et elle n’est pas que cela, elle vous livre le minuteur pour chaque temps de cuisson dans les recettes à cuissons variables pour différents ingrédients, ce qui vous évite de rallumer votre plaque à induction (quand vous en avez une). Par ailleurs, un tableau de bord pour écouter votre radio préférée pendant que vous cuisinez allégrement. Elle contient bien d’autres avantages, comme également la lecture de vos e.mails ou la planification de vos courses, mais je n’entrerai pas plus dans les détails, c’est un vrai petit bijou !

Voulez-vous la voir plus en détail ? et bien la voilà :


Pour tout dire, ce cadeau était quand même bien calculé pour servir à deux, car mon chéri est toujours en train de le feuilleter et reste deux fois plus derrière mon dos quand je suis en train de cuisiner. D’ailleurs, il s’en est servi pour me préparer ce délicieux repas de midi ce dimanche.

C’est moins cher qu’un I. Pad, ou qu’un téléphone portable, mais je reconnais que ça n’a pas le même usage, au moins grâce lui on peut passer à table !
Bon appétit !
Daniela.

Tour de piste

Le 6 janvier dernier,

par un temps sec et froid, idéal pour voler, Serge m’a accompagnée dans ma série de « tours de piste », phase d’apprentissage de pilotage incontournable.

Je déplore que le son n’ait pas été reproduit et que certains titres soient un peu décalés, mais dans l’ensemble le tour sélectionné vous permettra de voir l’évolution d’une « future pilote ». J’espère que le lien fonctionnera.

par Unik18

Daniela.

L’Arles antique ou le Rhône pour mémoire

    Depuis plus de 20 ans, les archéologues ont conduit leur recherches sub-aquatiques et sous-marines dans le lit Rhône, près d’Arles.
Ce fleuve qui a toujours constitué une artère importante dans l’antiquité, entre la mer et les autres cours d’eau, permettait aux marchandises de passer d’une mer à l’autre.
C’est pourquoi, de l’embouchure du Rhône jusqu’en Arles, le fleuve nous a livré ses trésors.
Ces recherches ont eu lieu sous la conduite de l’archéologue Luc Long, conservateur en chef du patrimoine et directeur de fouilles.

Pendant les vacances de Toussaint, j’ai eu le plaisir d’emmener 3 de mes petits enfants visiter l’exposition des quelques 700 pièces offertes à notre plaisir des yeux, tels vaisselles, monnaie, sarcophages, statues, le magnifique buste de César…… dont je vous ai fait un petit diaporama en musique. (Beethoven et son concerto n°1 dont les droits sont tombés dans le domaine public.).
Daniela

 

S’envoler, qui n’en a jamais rêvé ?

Hier mardi, j’ai mis le pied dans l’engrenage. J’ai cédé à l’appel d’un rêve d’enfance que les hasards, et particulièrement celui de ma rencontre avec Serge, a mis sur ma route.

Lors d’une qualification de Serge sur un avion plus puissant, son instructeur avait remarqué mon sang froid et mon calme lors de ma rencontre avec les éléments. Il m’avait donc conseillée de prendre des cours pour, au moins, être active en cas de malaise de mon pilote ! ! ! !  C’était en effet déjà arrivé à un pilote qui naviguait en couple avec son épouse, qui elle n’était formée que par la pratique fréquente de ses vols, elle avait été guidée par radio et son pilote de mari avait été sauvé d’une mort certaine, ainsi qu’elle, par voie de conséquence.

L’idée a fait son chemin, et, sur l’adorable insistance de mon chéri, j’ai été inscrite comme élève pilote. Aussitôt fait, nous avons fait l’acquisition du matériel pédagogique qui va avec.

Dès l’ouverture des manuels, il m’a été confirmé que l’affaire n’était pas si simple. Il ne suffit pas, pour piloter, de savoir où se trouvent les manettes et à quoi elles servent, ni de connaître le nom des instruments de bord, enfin, pas seulement ! Il y a des connaissances mécaniques et techniques qui vous permettront de savoir envisager et appréhender des situations eu égard soit à la météo, soit à une panne de votre aéronef.

La météo, puisque nous parlons d’elle, il vous faut apprendre à interpréter les cartes qui sont mises à jour, pratiquement heure par heure sur le site ad hoc.

Ci-après, le tableau de bord du DR 400 (12O) qui est un avion Robin.

 

PICT0421

Vous devez également savoir interpréter la  carte VAC (en anglais : Visual approach) en français : approche à vue. Cette carte vous donne les indications de la piste sur laquelle vous devez atterrir : Les obstacles, les zones à éviter, les manches à air, etc…….

Mes deux premières heures ont porté sur la partie “administrative”, celle qui permet de suivre l’avion et son pilote à la trace, puis à la partie technique, celle qui vous explique pourquoi votre avion vole, son centre de gravité et pourquoi c’est un moteur à refroidissement à air et non à eau et bien d’autres choses.

 

PICT0417

Voilà sur quel type d’avion je vais faire mon apprentissage. Cet avion est celui sur lequel mon ami Ian (sur la photo à gauche) a fait son baptême de l’air, et grâce à qui j’ai fait la connaissance physique de mon homme (sur la photo à droite) (rires……)

Pour la plupart des femmes, cela peut paraître rebutant, mais pour une ancienne paysanne comme moi qui a passé son brevet d’agriculture dans une section masculine avec apprentissage de la mécanique agricole, c’est passionnant !

Je suis consciente du travail et de l’apprentissage qu’il va me falloir fournir, mais, après tout, j’ai encore la vie devant moi, non ?

Je connais déjà mon alphabet !!!!!! Et j’ai eu mon interrogation surprise cet après-midi avec Serge qui a voulu tester mon sérieux.

Voilà pour mes premier pas…

Daniela

La fête de la musique

 

 

Samedi matin, nous avons accompagné Hélène et Nicolas, 2 de mes petits-enfants, qui présentaient une prestation musicale dans un petit groupe avec qui ils ont partagé un stage de musique cette année.

Hélène avait commencé à la batterie, comme son frère aîné Christophe, puis elle s’est mise à la basse.

 

LN à la basse

Nicolas avait découvert la guitare pour l’anniversaire d’un de ses meilleurs « potes », puis s’en était fait offrir une pour son anniversaire (né le 24 décembre s’il vous plait).

 

 

Nico de profil

Nous avons donc assisté au « concert » donné par tous ces jeunes gens et leurs professeurs, ce fut un vrai régal, ils furent tous dignes de professionnels.

J’ai quelques photos à la clé, prises avec mon portable, mais j’espère bien enrichir mon texte avec celles prises avec l’appareil d’Hélène, qui nous avait tellement mis la pression pour que nous soyons de bonne heure pour la récupérer, que je n’ai pas eu le temps de vérifier que mes piles étaient sur le chargeur…..

Le midi nous avons mangé au lance pierre, car il nous fallait accompagner ces demoiselles, Hélène et son amie, chez les parents de la demoiselle car elles partaient à la plage !

Le soir, virée sur Martigues pour continuer à fêter la musique.

 

        Martigues, vue de la cité            Le Pont illuminé                           

 

 

c'est beau une ville la nuit    pont illuminé

 

Bien que ma douce Hélène m’ait travaillée au corps pour emmener en plus de son amie et elle, 2 autres copains, je n’ai pas sacrifié la place de mon chéri pour en emmener un 4ème, ce qui eut fait 6 passagers ; la voiture n’ayant que

 

5 ceintures de sécurité (le coffre n’est pas équipé), l’un d’eux fut donc sacrifié !

 

Notre premier podium

un podium à Martigues

 

Je vous avoue, je suis d’un naturel inquiet avec ma progéniture et issue d’elle. Ma fille et son époux étaient partis pour un week-end avec des amis faire la descente de l’Ardèche, j’avais donc la responsabilité de sortir ces deux jeunes filles de 16 ans tout juste (Hélène, depuis la semaine dernière).

 

Notre Venise Provençale

 

Venise provençale

 

Il va sans dire que sa liberté fut négociée avec tact mais fermeté, et bien qu’elles eurent avec leur ami, quartier libre, elle devait me téléphoner tous les ¾ d’heure ! Oui, je sais, je suis terrible, mais ça a fonctionné.

Nous avions rendez-vous à côté de la voiture à minuit et 15 minutes, négociées bien évidemment par ma petite-fille, mais tout le monde était pile poil à l’heure. Je dois préciser que je connais bien la demoiselle et que je connais également ses capacités à tenir les soirées. Nous sortions à peine de Martigues qu’elle dormait déjà sur l’épaule de la copine, mais la journée et la soirée furent bonnes, les jeunes étaient ravis, de notre côté, Serge et moi avons profité également de ce qui nous plaisait, vive la fête de la musique.

 

Daniela.

 

 

Spectacle 2008

Comme chaque année, lorsque je ne me casse pas quelque chose, je participe au spectacle de l’Ecole de danse à laquelle je suis inscrite pour diverses activités.
Cette année, notre "prof" d’aéro-boxing n’a pas voulu nous faire préparer de chorégraphie, je n’ai donc participé qu’en qualité de danseuse orientale.
Bien sûr, je ne suis pas une "pro", mais le plaisir que nous prenons à préparer la chorégraphie (agrémentée de stress, bien entendu) n’a d’égal que la qualité du spectacle que nous offrons.
Je vous fais partager quelques moments de plaisir.
J’ai bien entendu caché le visage de mes petites camarades car je ne leur ai pas demandé l’autorisation de les exposer, mais comme je n’étais pas seule sur les "planches", je voulais vous le faire savoir.
 
 
Orientale1   Orientale3   orientale5
 
 
orientale6   orientale7
 
                       orientale4       oriental 8
 
 
Daniela.